top of page
Rechercher

21. Une corne de brume constituée de nos voix humaines rassemblées

Il faudra à ce navire la splendeur, et une manière toute singulière de nous attacher collectivement à lui, car venir ne lui suffira pas, car il lui faudra aussi tenir face à tout ce qui ne cessera de s'opposer à lui. C'est pourquoi nous nous nouons à son dessin depuis 2021 dans les écoles d'art, de design, d'architecture d'Europe entière, en nous saisissant ici et là de la conception d'une part ou d'une autre de ce chantier naval colossal. C'est pourquoi nous organisons une levée de fonds citoyenne, de proche en proche, permettant d'en constituer une portance tentaculaire et sensible, ce dans la perspective de réunir les 6 premiers millions nécessaires au lancement de la construction effective. C'est pourquoi nous tissons un réseau d'institutions culturelles européennes se déclarant "ports d'attache", définissant un rivage de toute beauté, aujourd'hui composé de 60 théâtres, musées, centres d'art, festival. C'est pourquoi nous créons une sirène constituée de voix humaines, de nos voix rassemblées d'ici 2025, d'assemblée en assemblée, en commençant par celle qui a eu lieu à la Maison de la Poésie le 12 décembre, sous la gouverne notamment de Marie Vialle et Jacques Bonnaffé. Sirène qui sera l'ultime pièce qui nous apparaîtra, qui retentira lors du tout premier départ du Navire Avenir, qui annoncera au lointain que le rivage que nous sommes, resplendissant, s'avance enfin.



137 vues0 commentaire
bottom of page